Epilation et laser: fonctionnement

La lumière émise par le Laser est absorbée sélectivement par la mélanine des poils (c'est à dire le pigment qui colore les poils).

Le Laser va donc se propager dans les poils et les vaporiser sur toute leur longueur jusqu'à leur racine.

Chaque impulsion détruit plusieurs poils à la fois.
Les poils les plus riches en mélanine sont ceux en cours de croissance (phase anagène).

Mais tous les poils ne se trouvent pas en même phases de croissance . Celà explique pourquoi il faut plusieurs séances.
4 à 6 séances sont nécessaires en moyenne.  Mais ceci dépend beaucoup du type de poils et de peau, de la densité de poils, de la zone à épiler et des traitements ou modes d'épilation antérieurs.
Chaque séance est espacée de 1 à 3 mois.

La partie au contact de la peau de nos lasers est maintenue en permanence à 4°C. Ainsi, elle permet de refroidir très vite la peau juste avant et après le passage du faisceau laser. De cette façon, la zone est protégée pendant la vaporisation de la racine des poils, ce qui limite la douleur éventuelle et la rougeur locale.

De plus, cette partie appliquée contre la peau est conçue pour diriger le maximum d'énergie du laser vers la racine du poil.

EPILATION PAR LASER BIBLIOGRAPHIE

  1. Joe Lowery, Rich Cohen, Felicia Whitney, James Childs and Gregory Altshuler. Comparative Study between the Vectus™ Diode Laser System and LightSheer™ Duet for Long-Term Hair Reduction in the Axilla. 2013. PMTI.
  2. James Childs, PhD, Richard Cohen, PhD, Mikhail Smirnov, PhD, Henry Zenzie, MS Gregory B. Altshuler, PhD. Optimization of a Laser Diode for Permanent Hair Reduction. 2012. PMTI.
  3. Amin S, Goldberg D.  2006. Clinical Comparision of Four Hair Removal Lasers and Light Sources. Journal of Cosmetic and Laser Therapy. 8: 65–68.
  4. Manstein D, Pourshagh M, Anderson R, Erofeev A, Yaroslavsky I, Altshuler G. 2001. Effects of Fluence and Pulse Duration for Flashlamp Exposure on Hair Follicles. Lasers in Surgery and Medicine.
  5. Manstein D, Pourshagh M, Erofeev A, Altshuler G, Anderson R. 2004. Effects of Diode Laser Versus Flashlamp Exposure on Hair Follicles. Lasers in Surgery and Medicine. (Abstract)
  6. Dierickx C, Altshuler G. 2006. Efficacy and Safety of a Suction-Enhanced Filtered IPL System for Hair Management. Lasers in Surgery and Medicine. (Abstract)
  7. Campos V, Dierickx C, Farinelli W, Lin T, Manuskiatti W, Anderson R. 2000. Ruby Laser Hair Removal: Evaluation of Long-Term Efficacy and Side Effects. Lasers in Surgery and Medicine. 26:177–185.
  8. Schulze R, Ross E.V. 2007. Low Fluence 1064nm Laser Hair Reduction for Pseudofolliculitis Barbae in Skin Types IV, V, and VI. Lasers in Surgery and Medicine.

 

Date de dernière modification: le 01/02/2016

Contre-indications et complications

Vous trouverez des informations en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/AETMIS/Rapports/ChirurgieEsthetique/ETMIS_2008_Vol4_No4.pdf